Accueil

) ) ) CHRONIQUES DVD - ACTUALITÉS

  • JE VEUX SEULEMENT ...
  • LE MANTEAU
  • COFFRET CHAHINE
  • COFFRET STRAUB HUILLET 6
  • L\'ETRANGLEUR
  • MEMORY LANE
  • JOURNAL DE DAVID HOLZMAN
  • PISCINE SANS EAU
  • PRIME CUT
  • AU SEUIL DE LA VIE
  • CAPITAINE ACHAB

) ) ) SORTIES CINÉMA

  • ROBERT MITCHUM EST MORT
  • DOUBLE TAKE
  • DEUX DE LA VAGUE
  • SECRET DE LA PYRAMIDE
  • IPCRESS
  • LA PRINCESSE DE MONTPENSIER
  • LENNY
  • UN POISON VIOLENT
  • TAKING OFF
  • BROTHERS
  • THE WORLD IS BIG

ROBERT MITCHUM EST MORT - OLivier BABINET et Fred KHIN / J e ne me souviens plus vraiment où j'étais quand j'ai appris la mort de Robert Mitchum début juillet 1997, mais je me souviens de la tristesse. C'était le même sentiment qui revenait à chaque annonce de la disparition de l'un des acteurs merveilleux du grand cinéma classique américain. (...)

News image
lire la suite

DOUBLE TAKE - Johan Grimonprez / Johan Grimonprez est un réalisateur belge qui travaille dans un registre expérimental, fasciné par la figure d'Alfred Hitchcock et la paranoïa engendrée par notre monde moderne. Après avoir abordé les spectaculaires détournements d'avion des années 70 dans Dial-H.I.S.T.O.R.Y en 1997, au titre significatif, (...)

News image
lire la suite

DEUX DE LA VAGUE - Emmanuel LAURENT / Quand la légende devient les faits, imprimez la légende". La maxime fordienne semble avoir inspiré Emmanuel Laurent pour le documentaire Deux de la vague. Non que son récit du mouvement de la Nouvelle Vague française raconté à travers celle de la relation entre François Truffaut et Jean-Luc Godard ne prenne des libertés avec les faits. Il est par ailleurs écrit avec (...)

News image
lire la suite

LE SECRET DE LA PYRAMIDE - Barry LEVINSON / Mécanique d'entertainment made in Amblin de haute précision typique du tandem Columbus-Spielberg (responsable aussi de Gremlins et des Goonies) cette production fait largement montre d'une efficacité confondante (voire inhumaine: pas un objet, pas une "info" filmée qui ne serve avant la fin du film ou nourrisse la légende - accessoire, vestimentaire - !) (...)

News image
lire la suite

IPCRESS, DANGER IMMEDIAT - Sidney J.Furier / L'entreprise est curieuse et à tout pour brouiller les cartes. Tandis que le producteur Harry Saltzman, le production designer Ken Adam et le compositeur John Barry sont déjà des éléments parmi les plus légendaires de la licence 007, les trois hommes s'attellent (avec le monteur Peter Hunt) à illustrer les aventures d'un espion de sa Majesté concurrentiel (...)

News image
lire la suite

LA PRINCESSE DE MONTPENSIER - Bertrand TAVERNIER / Au temps des guerres de religion, une jeune beauté hésite entre quatre hommes d'âges, états et confessions divers. Transversalité de l'amour, linéarité d'un film qui démarre honnêtement avant de tomber dans le principal travers de Bertrand Tavernier, la familiarité (...)

News image
lire la suite

LENNY - Bob Fosse / D' 'aucuns - chagrins que ceux-là ! - prétendront que l'oeuvre cinématographique de Bob Fosse ne repose que sur deux piliers. Bien volontiers, nous agréerons. Mais quels piliers ! Le Spectacle et la Mort. Ceci convenu, libre à chacun d'épuiser l'équation: la mort du spectacle, le spectacle jusqu'à en mourir, le spectacle de la mort et, puisque (quoiqu'en pense le dramaturge Noël Coward !) the show must go on, le spectacle par delà la mort (...)

News image
lire la suite

UN POISON VIOLENT - Katell QUILLÉVÉRÉ / Il faut dire tout d’abord que les acteurs sont excellents : la jeune Clara Augarde, en adolescente religieuse et rebelle, est la révélation d’un film qu’elle pourrait porter à elle seule – mais Lio (la mère) et Michel Galabru, dans le rôle particulièrement attachant du grand-père mourant donnent toute leur mesure. Le film de Katell Quillévéré, qui entre résolument dans la catégorie des « premiers films prometteurs », (...)

News image
lire la suite

TAKING OFF - Milos FORMAN / Les amateurs du cinéma de Milos Forman attendent impatiemment, Taking Off, le seul film  invisible du réalisateur Des amours d’une blonde, Amadeus ou Vol au-dessus d’un nid de coucou. Ceux qui l’ont vu à sa sortie en 1971, lorsqu’il remporta le Grand Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes, affirment qu’il est le film américain le plus intéressant de son auteur, son plus personnel car son plus libre, une radiographie de l’Amérique (...)

News image
lire la suite

BROTHERS - Jim SHERIDAN / Le film de Jim Sheridan traite d'un thème épique et de ses conséquences sur un quotidien familial. Un soldat est envoyé au front, en laissant derrière lui une famille unie  et soudée autour de l'incarnation qu'il est du sens du devoir. Il en reviendra marqué et incapable de se réadapter. On retrouve là un thème similaire (...)

News image
lire la suite

THE WORLD IS BIG - Stephan KOMANDAREV / Un film bulgare sur le backgammon ? Oui, mais pas tout à fait. C'est bien plus amusant que ça. Le film est situé dans de nombreux pays avec des acteurs bulgares, serbes, allemands, hongrois… Et le jeu du backgammon qui revient durant tout le film se veut une image de l’existence. Ce jeu est une véritable figure totémique de l’amitié des deux personnages et impose aussi son rythme au film (...)

News image
lire la suite

i n t e r v i e w
EMMANUEL BURDEAU
à propos de Vincente Minnelli

Le titre du livre d'Emmanuel Burdeau, Vincente Minnelli, est simple et sans détour : tout sur Minnelli, et surtout rien que sur Minnelli. Sauf exception, il n'est fait mention d'aucun autre film que de ceux de Minnelli dans ce livre. Par ailleurs, Burdeau ne se pare d'aucune autre référence critique, d'aucun argument d'autorité pour parler du cinéaste. Comme s'il s'agissait de tout reprendre à zéro, (...)


Mise à jour le Mercredi, 16 Novembre 2011 23:42
 

l i v r e
SACHA LENOIR
Maylis de Kerangal, Oliva Rosenthal, Alban Lefranc, Sylvain Coher, Emmanuelle Pagano
(Editions Capricci)

Après le coffret Béatrice Merkel, les éditions Capricci renouvellent avec Sacha Lenoir l’expérience d’un travail autour de l’adaptation cinématographique à partir d’une création littéraire. Le principe est simple : demander à cinq jeunes écrivains d’inventer une nouvelle à partir d’un personnage fictif (ici, une fillette de huit ans) puis de réfléchir, avec la collaboration d’un metteur en scène, à une éventuelle adaptation cinématographique de ce matériau littéraire. (...)


 

O ù   V O N T  C E U X   Q U I   S ' E N   V O N T  ?

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Antoine Mouton, rédacteur à Kinok, sort un ouvrage né d’un voyage en train qu’il a effectué et durant lequel il a pris en rafale, testant un nouvel appareil photo, pas moins de 2000 clichés (1998 précisément). Il n’avait en tête durant ce trajet qu’une seule pensée concrète : « Où vont ceux qui s’en vont ? » (aux éditions la dragonne). Cette question est devenue une obsession, autour de laquelle les textes se sont réunis.


 

l i v r e
LE VAGABOND D'UN NOUVEAU MONDE
James Agee
(Editions Capricci)

Ecrivain (Louons maintenant les grands hommes, Une mort dans la famille…), scénariste (il a participé aux scénarios de La nuit du chasseur de Laughton, d’African Queen de Huston…) et critique de cinéma ; James Agee vouait une admiration sans bornes à Charlie Chaplin.  Très marqué par les explosions de la bombe atomique à Hiroshima et Nagasaki, il entreprend de rédiger (...)


 

l i v r e
LE CINEMA DE GUY DEBORD (1952-1994)
Fabien Danesi
(Editions Paris Expérimental)

En refusant systématiquement les règles du jeu médiatique (il n’est jamais apparu publiquement), en interdisant la diffusion de ses films après l’assassinat toujours non élucidé de Gérard Lebovici et en réalisant des œuvres en dehors de toutes les normes cinématographiques  existantes; Guy Debord a systématiquement choisi de s’inscrire contre toute forme d’art (qu’il fallait, selon lui, dépasser) et de culture. (...)


 

l i v r e
A WERNER SCHROETER, QUI N'AVAIT PAS PEUR DE LA MORT
Philippe Azoury
(Editions Capricci)

Les éditions Capricci inaugurent une nouvelle collection intitulée Actualité critique permettant à certains auteurs de réagir « à chaud » à l’actualité du moment et d’offrir un point de vue sur des sujets esthétiques ou politiques (Hadopi par exemple) en rapport avec le cinéma. Au moment où le Centre Pompidou rendait hommage au cinéaste Werner Schroeter (...)


 

l i v r e
GÉNIE DE PIXAR
Hervé Aubron
(Editions Capricci)

Génie de Pixar, de Hervé Aubron, est un court livre à la fois stimulant et frustrant. Stimulant parce qu'il met des mots sur l'admiration que nous sommes nombreux à partager pour des films comme Là-HautWall-E et les Toy Story. Frustrant aussi, parce que le livre est court, et parce que nous aimerions voir développées certaines de ses brillantes intuitions. (...)


 

l i v r e
ELOGE DU CINEMA EXPERIMENTAL
Dominique Noguez
(Editions Paris Expérimental)

J'en vois déjà certains faire la grimace et s’apprêter à fuir à la simple évocation du terme « cinéma expérimental ». Et pourtant, ce cinéma longtemps ignoré des histoires officielles du septième art et diffusé en catimini par quelques rares amateurs (dont Henri Langlois qui fut l’un de ses premiers défenseurs et qui entreprit (...)


 

l i v r e
ENTRE L'OEIL ET LA RÉALITÉ : LE LIEU DU CINÉMA. Mulholland Drive de David Lynch
Julien Achemchame
(Editions Publibook)

A quoi reconnaît-on indubitablement une étude universitaire consacrée au cinéma ? Lorsque les termes « diégétique » et « diégèse » reviennent avec la régularité d’un métronome, le lecteur possède déjà un indice. Et lorsqu’il constate que sont abondamment cités Deleuze, Christian Metz, Robert Bresson et Jacques Rancière, plus aucun doute (...)


 

l i v r e
JEANNE MOREAU L'INSOUMISE
Jean-Claude Moireau
(Editions Flammarion)

Ce n’est sans doute pas le premier film qui vient à l’esprit lorsqu’on évoque le nom de Jeanne Moreau mais je garde pourtant toujours en mémoire le passage où elle apparaît dans Les valseuses de Bertrand Blier. Il me semble qu’il y a dans ce rôle secondaire tout ce qui fait la singularité de cette grande comédienne : (...)


 

l i v r e
DE LA PLUME A L'ECRAN : textes et films "en analyse"
Gilles Visy
(Editions Publibook)

J'ironisais récemment avec toute la mauvaise foi qui me caractérise sur le jargon utilisé parfois dans les sphères universitaires lorsqu’il s’agit de l’analyse filmique. Il se trouve que, malheureusement, De la plume à l’écran : textes et films « en analyse » de Gilles Visy représente assez bien les limites de ce type d’approche du cinéma (...)


 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 4

recherche dans KINOK

sorties cinéma

Bannière

Top 10 / 2010

TOP 10 2010 de la rédaction
Bannière

nouveautés dvd


themesclub.com cms Joomla template
Copyright © 2007 KINOK, webzine cinéma  -  All Rights Reserved. design by themesclub.com
themesclub logo
"); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {}